Assassin’s Creed : Brotherhood. NEED.

Aaaah, retour aux joies de l’écriture à chaud. C’est pas très clean question syntaxe, mais j’en ferais fi pour cette fois.

J’ai passé une partie de ma soirée hier à l’évènement Assassin’s Creed : Brotherhood, 3ème opus de la désormais célèbre série made in Ubi. Une soirée fort agréable car au-délà de l’excellente ambiance, de la non-moins plaisante compagnie, il y avait surtout l’essentiel : de la Borne (avec un grand B bien gras).

Alors oui, je n’aime pas trop beaucoup jouer en public, mais grâce à une certaine demoiselle quelque peu entraînante et deux verres de rouge, j’ai mis les mains dans le cambouis.

Parlons peu, parlons bien : le FPS, en solo ou en multi (et surtout en multi) sur console, ça sucks (voire ça méga sucks). Et je pèse mes mots.

Mais, fort heureusement, dans le mode multi d’Assassin’s Creed : Brotherhood c’est le mélange des combinaisons d’habilités et de la nécessaire non-précipitation qui fait mouche. Un sacré goût de “reviens-y”, le machin. Car en plus d’un gameplay fort agréable, je suis d’autant plus partiale que je suis déjà largement conquise par l’univers visuel du jeu. Un petit côté historique qui satisfait mon petit caractère “première de la classe” doublé d’Assassins au sex-appeal certain (ça c’est mon petit côté uniforme), et pouf, ne suis-je pas conquise que je suis.

Alors oui, tout comme le plus beau des beaux gosses qui a, même si on refuse parfois de l’avouer, un vice caché, le multi d’ACB a le sien. En bref, le système de jeu repose sur le fait que vous devez tuer une cible tout en ayant quelqu’un à vos trousses à éviter soit en fuyant, soit en se cachant. Le souci, c’est que lorsqu’on s’aperçoit que le poursuivant est un tout petit peu trop près de nous, il est déjà trop tard. Malheureusement, aucune possibilité d’esquiver le coup fatal, ni de le contrecarrer. Mais, tout positive-attitude que je suis, je ne vois pas ici un aspect rédhibitoire, mais bien une piste d’amélioration pour le prochain opus. A bon entendeur :)

Pour résumer, en ces temps où je délaisse trop souvent ma Xbox faute de place chez moi pour sortir la batterie, une seule chose à dire à propos d’Assassin’s Creed Brotherhood : NEED.

Par contre, désolée pour ceux qui souhaitaient en savoir plus sur le solo, mais nous n’avons pu y toucher.

Assassin’s Creed : Brotherhood, dispo sur Xbox 360, PS3 dès le 18 Novembre (PC à venir le 26 Mars 2011).

Merci encore à Louis pour son accueil :)

Tagged , , , ,

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: